AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapport Expérience de l'Assistant Chercheur Martin sur SCP-1123

Aller en bas 
AuteurMessage
Martin Jelaigne



Messages : 1
Date d'inscription : 11/05/2018

MessageSujet: Rapport Expérience de l'Assistant Chercheur Martin sur SCP-1123   Ven 11 Mai - 22:43

> Connection à la session ████████
>
Objet # : SCP-1123

Niveau de menace : Vert

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Pour empêcher la dégradation de SCP-1123 et sa signalisation, il doit être conservé dans un conteneur hermétiquement scellé dans une atmosphère de gaz d'argon sauf en cas de tests. Pendant le test et le stockage, la luminosité devra être limitée à 50 lux, la température entre 20 et 24 degrés Celsius et l'humidité à 55%. SCP-1123 devrait seulement être transporté dans son conteneur et ne devra pas être manipulé sauf pendant une expérience contrôlée. Quand il n'est pas en test, il sera stocké dans un casier contrôlé par climat sûr au Site 19.

Description : SCP-1123 est un crâne humain duquel il manque la mandibule inférieure et toutes ses dents. À travers le squama frontalis extérieur est l'écriture khmer moderne, écrit en sang humain, qui se traduit comme "Se souviennent". Tant le crâne que le sang ont été définitivement datés à 197█ et le dépistage génétique confirme que tous les deux sont du même individu.

SCP-1123 a été découvert en 198█ par le Colonel Hu ████ de l'Armée Populaire Vietnamienne dans une collection(un ramassage) de restes humains dans la garde du ████ █████ ███████ Museum à █████ ████, Cambodge. SCP-1123 a été intercepté par des agents de la Fondation alors qu'il était livré à Hanoï.

L'écrit khmer est mal effacé et invisible à la plupart des sujets au-delà d'une distance de 5 mètres. Cependant, quand un sujet s'approche de SCP-1123 il rapportera que l'écrit devient progressivement plus visible jusqu'à moins de 1 mètre, il le rapportera apparaissant comme récemment dessiné. Quelques sujets à cette distance rapportent que l'écriture est "toujours humide." Cet effet n'est pas reproductible avec l'équipement optique. Enregistrer l'écrit exige photographiquement l'amélioration optique ou l'éclairage UV. (Le dernier n'est pas approuvé pour l'utilisation avec SCP-1123 comme il contribue à la dégradation de l'objet). Les sujets à cette distance rapporteront souvent aussi d'autres phénomènes sensoriels anormaux, y compris des odeurs (comme la viande cuisinée ou des cendres), des sons (comme un cri doux, des battements de cœur faibles ou la respiration, ou des pas éloignés) et des réponses tactiles (comme le sable dans les yeux, des fourmis rampant à l'arrière de la main, ou des éclats de verre dans la plante du pied.)

Quand les sujets touchent la surface de SCP-1123, ils éprouvent un état de fugue dissociatif. Le commencement de l'état de fugue apparaît instantanément et n'est pas affectée par la cessation de contact avec SCP-1123. Les symptômes de la fugue persistent entre quatre-vingt-dix (90) minutes et six (6) heures. La fugue est caractérisée par la confusion, la désorientation et l'adoption d'une nouvelle identité et des souvenirs qui consistent en connaissance, y compris en langue, précédemment inconnue au sujet. Pendant la fugue le sujet perdra tous les souvenirs de leur identité antérieure. Les sujets ont montré des réactions diverses, s'étendant de la presque catatonie aux tentatives d'évasion ou attaquer le personnel de la Fondation. Quand l'état de fugue baisse, les sujets regagneront les souvenirs de leur identités antérieures, mais y conserveront aussi la mémoire de l'identité nouvelle, imprimée et toute la connaissance associée. Les sujets ont dit qu'ils étaient "comme s'ils ont vécu un entier d'autre vie comme une certaine autre personne" dans la période entre le contact SCP-1123 et la convalescence de la fugue.

Les interviews de post-fugue ont fourni assez d'informations confirmant dans ███ des ███ des cas étudiés pour que les chercheurs trouvent des documents historiques confirmant la correspondance de la personnalité imprimée à un individu spécifique qui avait vécu quelques temps avant le sujet. N'apparaît là aucun rapport entre l'origine de la personnalité imprimée et l'identité du sujet basé sur l'âge, la généalogie, le genre, l'appartenance ethnique ou l'origine nationale.

Les personnalités imprimées partagent les caractéristiques suivantes :

L'empreinte est morte avant la naissance du sujet. (Les Dates se sont étendues à 90 ans antérieurs, à moins de 1 an.)
L'empreinte était une victime de subjugation, de torture et/ou d'emprisonnement.
L'empreinte mourait typiquement par la violence, d'habitude d'homicide. (Parfois la mort a été due aux facteurs secondaires, comme la famine ou l'infection.)
La mort de l'empreinte était le résultat d'être visé par un mouvement massif politique, le plus souvent avec une certaine forme de sanction d'état et/ou de complicité.
Les sujets ne subissent aucune répercussion anormale évidente en raison de l'exposition, mais montreront des effets psychologiques communs aux types de trauma expérimenté par la personnalité imprimée. Le chagrin, la culpabilité du soutien de la famille et la dépression sont typiques. Les idées suicidaires sont rares, mais sont arrivés dans une petite fraction de cas. Il devrait être noté que dans le traitement de ces répercussions, l'utilisation d'amnésiques n'a pas montré d'avantage psychologique et s'avérait souvent être nuisible.

> Interviewé : Classe D avec comprimé accélérant son coeur
> Interviewer : Assistant Chercheur Martin
>
> Avant-propos : La classe D ████  sujet a un comprimé spécial lui faisant accelerer son coeur va elle avoir un impact diférents avec SCP-11██ que se soit mourrir plus vite comme mourrir plus lentement
>
> Personne Interviewer : ... Euh... Classe D ████ pouvez-vous me dire ce que vous sentez, comment vous vous sentez dans cette pièce ?
>
> Personne Interviewée : ... Je me sens bizarre docteur, cette chose est vraiment bizarre mais étrangement j'ai vraiment envie de la touchée, je ne peux pas vous expliquer pourquoi
>
> Personne Interviewer : ... Classe D ████ je vous déconseille de toucher ce crâne mais si vous en avez autant envie
>
> Personne Interviewée : ...Ok bon bah... j'ai trop envie de la touchée c'est plus fort que moi mais pourquoi donc je transpire autant et mon coeur bas si vite ?
>
> Personne Interviewer : ... Ne vous inquiétez pas pour votre battement de coeur je pense que c'est a cause de votre isolement dans la cellule
>
> Personne Interviewée : ... D'accord bon je m'y lance ...
>
> Discours de clôture : La Classe D ████ juste en touchant la statue a eu une crise d'épilepsie et a fait un arrêt cardiaque quelque secondes après
>
> Interviewé : Classe D avec comprimé décélérant son coeur
> Interviewer : Assistant Chercheur Martin
>
> Avant-propos : La Classe D ████ est donc sujet a un comprimé permettant de décélérer les battements par minutes de son coeur. Passant d'une tension artérielle juste au dessus du seuil de l'arrêt cardiaque ou tout évanouissements.
>
> Personne Interviewer : ... Euh... Classe D ████ pouvez-vous me dire ce que vous sentez, comment vous vous sentez dans cette pièce ?
>
> Personne Interviewée :... Bizzare docteur j'ai froid et j'ai la chair de poule je suis mort de trouille devant cette chose...
>
> Personne Interviewer :... D'accord Classe D ████ mais avez vous une envie particulière avec ce crâne ?
>
> Personne Interviewée :... C'est vrai que maintenant que vous le dites cette chose est très intriguante
>
> Personne Interviewer :... Bon Classe D ████ ce que vous allez faire maintenant c'est que vous allez toucher le crâne et nous dire de quoi il est fait.
>
> Personne Interviewée :... D'accord je m'accomplis a la tâche ...
>
> Discours de clôture : En touchant le crâne la classe D ████ a fin une crise d'épilepsie est elle est tombée dans les pommes et a quand nous l'avons sortie de la cellule elle avait un pou normale est nous lui avons donner une pillule ████████ et elle ne se souvient de plus aucun d'aucun détail dans l'expérience.

>
> Conclusion de l'expérience: Le SCP-11██ joue donc avec le rythme cardiaque des victimes en les accélérant.
>
> Déconnection de la session ████████
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rapport Expérience de l'Assistant Chercheur Martin sur SCP-1123
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport entrainement
» Avec du retard ... Bonne fête Martin Letarte
» rapport de Bataille skaven/demon ... le Carnage
» Une nouvelle recrue au rapport !
» Bonne fête Martin Loranger!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Serveur SCP :: Secteur Scientifique :: Rapport SCP-
Sauter vers: